En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

amygdale ou tonsille

Amygdales
Amygdales

Cet article est extrait de l'ouvrage « Larousse Médical ».

Ensemble de formations lymphoïdes situées sur le pourtour du pharynx. (P.N.A. tonsillæ..)

Les amygdales présentent une surface irrégulière parsemée de dépressions profondes appelées cryptes amygdaliennes. Les amygdales les plus importantes et les plus volumineuses sont les palatines, situées de part et d'autre de la luette. D'autres amygdales ont une fonction plus accessoire : les amygdales linguales, situées à la base de la langue ; les amygdales pharyngiennes (végétations adénoïdes), à l'arrière-fond des fosses nasales ; les amygdales vélopalatines, sur la face postérieure du voile du palais ; les amygdales tubaires, autour des orifices de la trompe d'Eustache. L’ensemble de ces amygdales constitue l’anneau de Waldeyer.

Les amygdales contribuent à la défense de l'organisme contre les microbes en formant des globules blancs, en produisant des anticorps et en jouant le rôle d'une barrière à l'entrée des voies aériennes supérieures.

Pathologie

Des infections aiguës répétées (angines ou amygdalites, otites) finissent par affaiblir les amygdales, qui deviennent elles-mêmes foyer d'infection. Une ablation chirurgicale, amygdalectomie pour les amygdales palatines ou adénoïdectomie pour les végétations adénoïdes, est alors envisagée.