Identifiez-vous ou Créez un compte

L'origine chimique de la vie

L'origine chimique de la vie

accumulation des produits (urée, acide acétique, acides aminés)

ballon en verre contenant méthane, ammoniac, hydrogène

décharges électriques

eau de refroidissement

tube en U

L'origine chimique de la vie

Expérience de Stanley Miller sur l'origine chimique de la vie.En se fondant sur les conditions établies par le biochimiste soviétique A. I. Oparine, qui étaient censées régner originellement sur la Terre, l’Américain Stanley Miller tente, dans les années 1950, sous la direction du chimiste Harold Hurey, de simuler en laboratoire l’évolution chimique des composés atmosphériques de la Terre primitive ayant abouti à la formation de molécules biologiques. Un article retentissant, publié dans la revue Science en 1953, retrace les étapes de cette expérience. Dans un ballon de verre, Miller introduit les gaz mentionnés par Oparine (méthane, ammoniac, hydrogène), qu’il soumet à des décharges électriques simulant les conditions énergétiques de l’atmosphère primitive. Un ballon en verre contenant de l’eau en ébullition assure la circulation des molécules en véhiculant la vapeur d’eau sur tout le trajet de l’expérience. Un tube en U rempli d’eau, jouant le rôle de l’océan primitif, recueille les produits de l’expérience.Après une semaine d’évolution du système, Miller identifie les composés obtenus. En phase gazeuse, il repère plusieurs composés organiques, en particulier l’acide cyanhydrique et le formaldéhyde. En phase liquide, il découvre des molécules plus complexes, telles que l’urée, l’acide acétique et… des acides aminés.

Archives Larousse