Identifiez-vous ou Créez un compte

hippodrome

(latin hippodromus, du grec hippodromos)

Dans l'Antiquité, lieu disposé pour la course des chars et des chevaux, ou pour les exercices d'équitation.

ANTIQUITÉ

En Grèce, le plus grand hippodrome était celui d'Olympie. À Rome, on préférait au terme hippodrome le mot de cirque. À Constantinople, l'hippodrome, achevé sous Constantin, fut le centre de la vie byzantine jusqu'au xiiie s. Les couleurs des cochers furent adoptées par les partis politiques ; la sédition Nika opposa ainsi les Verts et les Bleus sous le règne de Justinien (janvier 532).