Identifiez-vous ou Créez un compte

fugue

(italien fuga, du latin fuga)

Composition musicale contrapuntique, en imitation, dont le thème s'appelle sujet.

Écrite à 2, 3, 4 voix ou plus, la fugue comprend trois parties : l'exposition, le développement, la strette. Dans l'exposition, le sujet alterne avec la réponse, tandis qu'apparaissent le contre-sujet, puis la coda. Dans le développement, les divertissements relient les entrées successives du sujet. Dans la strette, les entrées du thème se succèdent à intervalles beaucoup plus rapprochés que dans l'exposition.

Illustrant l'art vocal et instrumental, la fugue atteint son apogée avec Bach (Clavier bien tempéré, Art de la fugue, fugues d'orgue). Beethoven en renouvelle l'esprit. Employée au xixe s. (Mendelssohn, Saint-Saëns, Franck), elle tend à devenir un exercice d'école au xxe s., à l'exception de Bartók et Stravinski.